Le joueur de luth - Juin 2009

À propos du disque Requiem pour Claude de Lorraine :

« Le son est étonnamment ample. Benoît Damant a rassemblé un ensemble excellent et l’interprétation est très aboutie. La qualité de l’œuvre elle-même est également considérable. C’est un enregistrement important, bien au-delà de son importance pour le monde des cuivres anciens en raison de la présence de types rares de cornets »
Paul Schmidt
Serpent Newsletter (USA), Avril 2010.
Télécharger le PDF


« Cette messe, il nous a été donné de l’entendre grâce au travail d’un jeune musicologue et chef d’orchestre, Benoît Damant, et grâce aux musiciens de l’ensemble Entheos. Le concert a été réalisé à partir de la copie du livre de chœur conservé à Munich, sans lui faire subir une transcription moderne avec barres de mesure qui réduiraient la richesse de la rythmique. Les voix sont splendides (…). Ce quatuor masculin où les voix aigues et les voix graves s’équilibrent est d’un effet prodigieux dans les moments les plus pathétiques de cette messe funèbre. Elles sont soutenues par des instrumentistes d’une grande qualité. Pierre Cléreau, ce grand musicien, à peine nommé dans les histoires de la musique, nous a été révélé. »
Béatrice Didier
Revue Europe, Mars 2008
Télécharger le PDF


« Des sonorités exceptionnelles, notamment de cornets, ténor de viole, basson renaissance, orgue historique… recréent parfaitement l’atmosphère spécifique de ce programme original, grâce à l’Ensemble Entheos, placé sous la direction de Benoît Damant. »
Édith Weber
L’Éducation musicale, lettre d’information, février 2008
Télécharger le PDF


« La partition dormait dans une bibliothèque de Munich. Un jour, un musicologue nancéen, Pascal Desaux, en fait une transcription. Benoît Damant, un jeune musicien en a eu connaissance. Et voilà comment une œuvre importante sort de l’ombre. Le requiem de Pierre Cléreau est en cours d’enregistrement par Benoît Damant et son ensemble Entheos. »
Le Républicain lorrain, 3/06/2007.
Télécharger le PDF